/// Rassemblement européen en solidarité avec le Tibet ///

Rassemblement européen en solidarité avec le Tibet – 10 Mars 2013
Tibétains et sympathisants commémorent le soulèvement de 1959 et appellent à une action concrète de l’Union européenne

affiche10marsTibet_bis (1)Plus de 27 associations de la Communauté tibétaine, représentant des citoyens européens d’origine tibétaine à travers l’Europe, organisent à Bruxelles un rassemblement le 10 mars 2013 afin de commémorer le 54ème jour du soulèvement national tibétain de 1959.
Près de 5 000 Tibétains de plusieurs pays européens et des amis du Tibet des différentes parties de l’Europe sont attendus à Bruxelles pour exprimer leur solidarité avec les Tibétains. Ils souligneront la situation tragique et la crise des auto-immolations qui s’y déroulent. Ils solliciteront également le soutien de l’Union européenne et de ses États membres en faveur du combat non-violent pour la liberté de ce peuple.
Depuis 2009, 107 Tibétains se sont eux-mêmes immolés en signe de protestation contre les politiques répressives du gouvernement chinois. Les événements les plus récents ont concerné Tsesung Kyab et Dhondup Phagmo qui se sont immolés les 24 et 25 février 2013. Les messages laissés par ces deux jeunes Tibétains témoignent de leurs motivations et aspirations à la liberté de leur peuple et du retour de Sa Sainteté le Dalaï-lama au Tibet.
Les zones du Tibet connaissant des troubles demeurent sous le strict contrôle des militaires. Journalistes, touristes et autres visiteurs étrangers ne sont pas autorisés à se rendre au Tibet. Par ailleurs, des poursuites pénales qui ciblent les familles et les amis des personnes immolées sont en cours. Il est évident que Pékin tente de contenir cette nouvelle force de résistance par des mesures draconiennes.
La vague des auto-immolations au Tibet est l’une des plus radicales formes de protestations politiques dont le monde a été témoin au cours des 60 dernières années. Nous ne percevons aucune fin à la spirale qui a été enclenchée. Pour unique réponse, le gouvernement chinois ne cesse d’accuser Sa Sainteté le Dalaï-lama et les forces extérieures de provoquer les événements. Il continue d’imposer la ligne dure dans les politiques répressives, ce qui envenime la réalité et engendre ces actes de désespoir. Les immolations traduisent la crise qui touche la direction politique de la Chine au sujet du Tibet. Le pays a un besoin urgent de faire évoluer son approche du Tibet.
Le Parlement européen a adopté un nombre conséquent de résolutions sur le Tibet. Le Haut-Représentant de l’UE, Catherine Ashton, s’est également dite préoccupée des violations des Droits de l’homme au Tibet. Elle a affiché son soutien et sa solidarité avec le peuple tibétain. Le dialogue sur les doits humains de l’UE-Chine a échoué et n’a pas produit des résultats tangibles au cours des 17 dernières années, c’est-à-dire depuis son début en 1995. Pendant cette période, la situation des droits humains en Chine en général, et au Tibet en particulier, s’est sensiblement dégradée.
Par conséquent, nous appelons l’Union Européenne et ses États membres à :
– inciter la Chine à revoir ses politiques qui ont échoué au Tibet et à répondre aux revendications légitimes du peuple tibétain au moyen d’une résolution de la question par le dialogue ;
– exhorter la Chine à laisser un accès sans entraves aux médias, aux Nations-Unies et aux délégations internationales d’établissements des faits pour enquêter et rédiger des rapports sur les causes réelles des auto-immolations ;
– charger le représentant spécial pour les Droits de l’homme de demander l’accès au Tibet et d’entreprendre une mission d’établissement des faits dans les régions tibétaines en tant que priorité;
– nommer un coordonnateur spécial de l’UE pour les affaires tibétaines dont la tâche principale serait d’encourager et de faciliter le dialogue entre les émissaires de Sa Sainteté le Dalaï-lama et le gouvernement chinois dans le but de trouver une solution mutuellement acceptable et pacifique à la question du Tibet.

Rassemblement à 13h au Mont des Arts à Bruxelles et pour les parisiens: SFT France appelle à une manifestation le dimanche 10 mars 2013 à 15h au Trocadéro à Paris. Une marche de protestation est prévue de la place du Trocadéro vers l’Ambassade de Chine.